intraordinaire 

michel v mange des enfants.

par Michel Valdrighi, 3X ans, bonne à tout faire du web le jour, superhéros injustement méconnu la nuit.

2007 07 30

où l’on parle d’auteurs et de livres, en établissant par là même le record de mots postés sur ce blog en 24 heures

J’ai reçu une patate chaude en pleine poire il y a maintenant huit jours, alors avant qu’elle ne refroidisse voici ma contribution au meme « liste de lecture ».

Quatre livres de ma jeunesse :

  • Jules Verne : Voyage au centre de la terre, et plein d’autres (y compris une histoire de bateau qui échoue, où l’on perd des jambes et la foi en la civilisation — c’était atroce dans mon souvenir, ce bouquin)
  • Tout l’Univers, l’encyclopédie à reliure rouge pétant : je crois qu’on a eu cette encyclopédie en même temps ou avant notre première télé (en 84~85). Très vite j’ai appris comment on faisait les bébés (dans le couple illustré, l’homme était barbu presque baba), très vite j’en ai parlé à ma sœur cadette, très vite notre mère s’est retrouvée convoquée chez la directrice de l’école : vous comprenez, des enfants de 6 et 4 ans qui disent à tous les autres enfants que le papa il met son zizi dans la zézette de la maman, ça fait mauvais genre.
  • plusieurs livres de biologie, en particulier un d’anatomie : des après-midi entières à recopier pour la dixième fois le schéma du squelette du chat, ou de mon préféré, la grenouille
  • le Seigneur des Anneaux (lu quatre fois entre mes 13 et 16 ans, jamais pu aimer le lent démarrage dans la Comté, mais regretté Tom Bombadil au ciné), et une flopée de Livres dont Vous êtes le Héros : à cette époque j’avais un Amstrad, pour économiser les feuilles de papier et parce que gommer tout le temps les mêmes chiffres me lassait j’avais codé des gestionnaires de feuilles de perso pour plusieurs séries, avec gestion du lancement de dés sur simple pression des touches 1 à 9

Quatre écrivains que je lirai encore et encore :

  • Haruki Murakami : onirisme (La Ballade de l’Impossible, la Fin des Temps) et plongées dans l’âme du Japon contemporain, dans son histoire et sa mémoire (Chroniques de l’Oiseau à Ressort)
  • Ryû Murakami : pessimisme et plongées dans l’âme du Japon contemporain, des conventions sociales absurdes qui mènent invariablement à la démence, à la violence fille de tristesse et peur (Les bébés de la consigne automatique, Lignes)
  • Philip K. Dick : ami(e) lecteur(trice), va lire absolument Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?, beaucoup plus intéressant que son adaptation ciné (Blade Runner)
  • Douglas Adams : il a suffi d’un cheval dans une salle de bain pour que je découvre autre chose que le guide du routard voyageur galactique…

Quatre écrivains que je ne lirai plus :

  • Milan Kundera : s’il refait le coup de l’Identité
  • Bret Easton Ellis : je me suis fait avoir avec Glamorama, pas deux fois
  • Bernard Werber : écrivaillon, pêché coupable de mes jeunes années, je suis tombé dedans avec les Thanatonautes et les Fourmis. La lecture du reste de la trilogie des Fourmis m’en aurait presque vacciné (le troisième tome est affreusement mal écrit, plein de bons sentiments, on se croirait dans un film fantastique à la Howard le canard de l’espace), mais non, il a fallu que je lise la montagne de merde qu’est la suite des thanatonautes (encore plus neuneu qu’une pub EDF/Véolia/Areva), et une histoire de joueur d’échecs paralysés avec un asile et une nana qui va d’île en île sur un bac puis se fait capturer par des moines pour jouer à Jenga (bon ok, c’était pas pour jouer à Jenga, mes souvenirs sont flous, ça devait être encore plus con dans le bouquin)
  • William Gibson : à cause de Idoru Bernard Werber : tellement mauvais, j’ai tellement honte d’avoir passé du temps entre ses pages, qu’il compte pour deux écrivains à ne plus lire !

Quatre livres sur ma pile:

  • Design for community, de Derek Powazek : une relecture plus ou moins en rapport avec mon prochain taf, en espérant que les concepts n’ont pas trop mal vieilli
  • plein de bouquins d’espionnage à piocher chez la demoiselle qui occupe présentement et ma vie et mon cœur (et mes wiimotes)
  • Harry Potter et *, toute la série en commençant peut-être par le dernier pour éviter le spoil
  • les oubliés dans ma quête de lecture de tout Yukio Mishima, tout Kôbô Abê, tout Tolkien (je désire ardemment Children of Türin, l’édition spéciale qui en jette, disponible chez WH Smith, rue de Rivoli)

Les Quatre Fantastiques et la Patate Chaude :

  • le gros Coute parce que finalement son blog gigote encore
  • Saki parce qu’elle ne voulait tellement plus avoir Idoru dans sa bibliothèque qu’elle a requalifié son prêt en don, me laissant maintenant à la recherche d’un(e) destinataire pour m’en défaire à mon tour
  • la traductrice Utena (les goûts personnels recoupent-ils les tâches professionnelles, tout ça tout ça)
  • l’énigmatique Mr Peer, je suis très curieux
02:59 | tags :
4 commentaires
  • 2007 07 30 07:04 Le hasardnacara.net

    Bon j’espere que Saki va encore faire du "qui n’en veut le prend" sinon on va ENCORE oublier de me le refiler.

  • 2007 07 30 10:16 Mr Peer386a.net

    C’est bas ça :(

  • 2007 08 02 09:41 Le hasardnacara.net

    Nan nan c’est juste un message pas subliminal du tout a ma chatoune adoree que j’aime, qui l’a d’ailleurs recu cinq sur cinq.
    Maintenant je me met au boulot – sur mon cahier d’ecolier thai, parce que le net ca coute cher ici (pwaha) et que je veux avoir tout au point avant de le taper. Zioup !

  • 2007 08 02 09:43 Le hasard

    Et la nuit dans un bus qui rallume les lumieres toutes les deux heure, et a cote d’une vietnamienne qui fait la moitie de ma taille et de mon poids mais qui prenait quand meme toute la place, ca me reussit pas, donc oubliez le commentaire precedent

Vous avez la parole

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Nom et e-mail sont requis, le HTML est autorisé.

Note : En postant ce commentaire, vous acceptez qu’une équipe de hamsters vérifient qu’il ne s’agit pas de spam. Si votre commentaire ne s’affiche pas, vous savez qui blâmer. En outre, je me réserve le droit d’effacer tout commentaire sans préavis et sans explication.

« »

meule de foin

le passé

et vous êtes ?

À l’aréoport.

pouvoirisé par

WordPress et une équipe de hamsters joviaux
…et des poneys !

©2006-2014 Michel Valdrighi (Dinoblogueur -1235 avant LLM)
contact : michel point (la vingt deuxième lettre de l'alphabet) @ (la lettre juste après le F) mail point com