intraordinaire 

michel v mange des enfants.

par Michel Valdrighi, 3X ans, bonne à tout faire du web le jour, superhéros injustement méconnu la nuit.

mots

BlogBang, ou le foutage de gueule 2.0

BlogBang, dernièrement, c’est :

  • un blogueur à 5000 visites / jour qui ne génère que 30 euros en une vingtaine de jours,
  • des totaux de gains qui diminuent sans (trop d’)explication (à part “on met des filtres anti-fraude”, mais je ne vois pas en quoi les gains devraient diminuer rétroactivement)
  • des CGU où toute mention d’adresse e-mail ou d’URL (notamment pour la politique de confidentialité) est un “[lien à insérer]” (c’est en prod depuis combien de temps déjà ?)
  • des CGU où Publicis se soustrait à toute sorte de responsabilités, y compris celle de dédommager l’affilié s’il s’avère que telle ou telle responsabilité devait légalement être respectée, si le dédommagement n’excède pas 5000 euros : si la cour condamne Publicis à vous verser 4500 euros, vous n’en verrez pas la couleur — est-ce légal de s’affranchir de payer une petite amende ?
  • des CGU où on peut lire « BLOGBANG ne peut pas garantir et ne promet pas de résultats spécifiques issus de l’utilisation du Site et du Service » tandis qu’un peu partout sur le Net on lira Publicis vanter les revenus mensuels garantis de quelques blogueurs à fort traffic (à la tête du client : selon que vous serez puissant ou misérable…)

Et surtout, rapport au dernier point, BlogBang c’est au moins deux blogueurs cités dans leur plan de comm’ comme garantis de toucher plusieurs milliers d’euros par mois… mais dont les blogs ne respectent un certain point assez crucial des CGU par rapport à la visibilité des annonceurs.
À la tête du client 2.0.

2007/07/29 15:38 | 0 commentaires | tags :

meule de foin

le passé

et vous êtes ?

À l’aréoport.

pouvoirisé par

WordPress et une équipe de hamsters joviaux
…et des poneys !

©2006-2016 Michel Valdrighi (Dinoblogueur -1235 avant LLM)
contact : michel point (la vingt deuxième lettre de l'alphabet) @ (la lettre juste après le F) mail point com