intraordinaire 

michel v mange des enfants.

par Michel Valdrighi, 3X ans, bonne à tout faire du web le jour, superhéros injustement méconnu la nuit.

2008 12 11

un autre zeitgeist

I can’t find faces today that look as solemn as I photographed when I was young. I find tortured and miserable faces of the wretched and poor, but the middle class have adopted a Spring Break look, smiling big orthodontic smiles, waving arms and hoisting glasses, mugging for the camera like Paris Hilton or an American Idol. Different zeitgeist.

Cafe Selavy, Hopper, Kerouac and the Zeitgeist of Solitude

(Mais aussi : « My earliest memory is of legs and sunlight » chez ce même photographe.)

12:30 | 0 commentaires | tags :

2008 10 11

j’t’aimais bien quand t’étais sur le vélo, et merci d’être pas mort

Dear E.T.

You were a great preformer in E.T., Emperor Strikes Back and Star Wars. I bet you hav more talent than alot of people. I am incoraged to go see you preform in any movie.

Love,
Michelle

Please write back!!!!

Lettres à E.T..

2006 05 24

yeux d’enfants

Le monde vu par des yeux d’enfants, le projet en cours d’Eirik Holmøyvik, me fascine par son apparente naïveté : comment photographier un sujet en lui donnant à la fois l’aspect du souvenir et l’aspect du neuf ?

03:32 | 0 commentaires | tags :

mots

la neige en septembre

Ce soir là, il a neigé.
Une tache blanche un peu loin à un bout arbitraire de cette rue qui n’en finit pas d’encercler le sud de la ville.
J’ai marché vers elle, sans presser le pas. Dans mes jambes un gamin qui n’avait vu la neige qu’une fois courrait incrédule.
Des chaussures taille 28 trempées, la couleur bleue, du gris, du vert, sur l’étendue blanche au pied de la brique rouge.
Je m’arrête un instant et je l’entends déjà qui fait crisser la neige au creux de ses mains, sur les bonnets sur les parkas sur les nez des autres gosses.
Une bataille de boules de neige de plus, sa première.

Ce soir là, une affiche quatre par trois a chuté de son piédestal, comme un gros flocon blanc sur le trottoir.
Je me suis arrêté un instant et je lisais déjà les boules de neige et les bonnets de laine, dans les pas d’un enfant.

2006/09/25 23:29 | 0 commentaires | tags :

meule de foin

le passé

et vous êtes ?

À l’aréoport.

pouvoirisé par

WordPress et une équipe de hamsters joviaux
…et des poneys !

©2006-2016 Michel Valdrighi (Dinoblogueur -1235 avant LLM)
contact : michel point (la vingt deuxième lettre de l'alphabet) @ (la lettre juste après le F) mail point com