intraordinaire 

michel v mange des enfants.

par Michel Valdrighi, 3X ans, bonne à tout faire du web le jour, superhéros injustement méconnu la nuit.

2009 11 12

identité nationale et pièces rapportées

Vous n’arriverez pas à créer une identité nationale Monsieur Besson. De la même façon que l’on ne peut forcer les membres d’une même famille à s’aimer, on ne peut forcer les Français à se sentir proches, unis au sein d’un même peuple, surtout si on les encourage à considérer toute une frange de la population (les français issus de l’immigration comme l’on dit, et les immigrés) comme des gens que l’on se contente de tolérer parce que l’on a pas le choix, ou que l’on ne sait quoi en faire d’autre.

[…]

Nous autres enfants d’immigrés, jamais il ne nous sera pardonné qu’un jour, pour s’offrir et nous offrir une vie meilleure, nos parents aient posé leurs fesses et leur courage dans un avion, sans billet de retour. Jamais on ne nous pardonnera de travailler à vos cotés au lieu de vous servir des cocktails dans un hôtel d’une destination soleil, jamais on ne nous pardonnera d’être aussi intelligents et doués que vos enfants, jamais on ne nous accordera une aide quelconque sans nous accuser implicitement de ne pas la mériter ou d’en avoir privé quelqu’un qui aurait été plus français que nous.

Luckyslug, Cher Monsieur Besson

Une lettre ouverte qui me touche beaucoup.
Il y a encore du chemin entre tolérer et accepter l’autre dans notre belle famille

16:32 | 0 commentaires | tags :

meule de foin

le passé

et vous êtes ?

À l’aréoport.

pouvoirisé par

WordPress et une équipe de hamsters joviaux
…et des poneys !

©2006-2016 Michel Valdrighi (Dinoblogueur -1235 avant LLM)
contact : michel point (la vingt deuxième lettre de l'alphabet) @ (la lettre juste après le F) mail point com