intraordinaire 

michel v mange des enfants.

par Michel Valdrighi, 3X ans, bonne à tout faire du web le jour, superhéros injustement méconnu la nuit.

2009 08 28

génération pizza aux moules

Début 1978, Jean-Luc Azoulay se rend au Midem, mange une pizza aux moules, attrape une hépatite virale et reste cloué au lit un mois et demi à regarder la télévision. C’est là qu’il découvre une jeune animatrice dynamique, souriante, qu’il trouve excellente : c’est Dorothée, qui anime Dorothée et ses amis.

Page Wikipedia de Jean-Luc Azoulay

Ou comment le mauvais goût, en matière de pizza, d’un producteur de disco a indirectement façonné l’enfance télévisuelle d’une génération de bambins.
Je ne sais pas s’il faut dire merci au mauvais pizzaiolo, mais quand je vois la production télé actuelle, je suis ravi d’avoir grandi devant Dorothée.

07:55 | 2 commentaires | tags :

2006 07 19

Aux chiottes le Domino Day, ça c’est bien.

02:20 | 0 commentaires | tags :

mots

youpi la TV illimitée sur l’iPhone

En juillet dernier, j’ai pris un forfait « iPhone » chez Orange, qui ne s’appelait pas encore Origami et qui comportait la télévision illimitée (en plus de l’option appels illimités vers 3 numéros). Quelques rires avec le conseiller à l’époque, vu qu’il n’existait alors aucun moyen de regarder la télé : on était d’accord qu’il s’agissait soit d’un teasing pour la future fonctionnalité, soit tout simplement d’un attrape-nigaud pour attirer un peu plus de clients potentiels vers l’iPhone.

Plusieurs mois à payer pour de la télé que je ne peux pas regarder, et voici l’appli qui débarque.
Je l’installe, je regarde M6 une trentaine de secondes (la chaîne avait ce petit logo qui indiquait que l’accès était gratuit), la qualité est bonne, je laisse l’appli de côté pour quand l’usage se fera sentir.

Et surprise, dans ma facture du mois : ces trente secondes, soit 825 kilo-octets de données, m’ont été facturés 81 centimes.
Si j’avais regardé un match de foot, la facture serait montée à 200 euros. Ça fait cher du pay-per-view.

Quant à l’option 3 numéros illimités, vu que j’ai tardé à leur envoyer mes trois numéros préférés elle a tout simplement disparue et je suis invité à payer 12 euros de plus pour elle.

Youpi Orange, ou comment pour le même prix on vous enlève une à une les options qui étaient comprises dans votre forfait, pour les rendre payantes sans vous prévenir et surtout sans baisser le prix du reste du forfait.

Je suis de plus en plus content de payer un extra pour n’être engagé chez ces enflures que jusqu’en juillet, ces pratiques commerciales me débectent…
(Et dès que je retrouve mon contrat original, c’est un courrier à la DGCCRF qui part.)

2009/04/13 14:06 | 0 commentaires | tags :

non, la télé publique n’est pas en retard

Il est rassurant de penser qu’en ces temps d’emprise grandissante de la télévision privée sur le lucratif marché de l’abêtissement de masse, la télévision publique reste une valeur sûre.

J’en veux pour preuve cette édition de C dans l’air sur France 5, intitulée sobrement « Internet : nuit gravement à la santé », au sujet en partie de l’assassin de sept personnes dans la rue au Japon.
Où dès la 3ème minute on met tranquillement sur le même plan le poker, les achats compulsifs sur internet, les jeux vidéos, et …la pédopornographie. Le reste est du même tonneau, une heure de sensationnalisme à deux balles.

J’en viens à me demander, si le type en question avait été juste fan de tuning (il a bien roulé avec son camion dans la foule), aurait on des sujets sur l’addiction maladive à la bombe de peinture et aux grosses baffles ? Dirait on que « sa passion pour les voitures l’a mené dans une folie meurtrière » ? (merci trem)

C’est dommage, il y avait une occasion de faire un débat intéressant sur le rapport des jeunes désaxés avec internet (à ce sujet, lire Parasites de Ryû Murakami), mais grâce à Yves Calvi et son insistance à faire passer les idées qu’il a déjà prévues pour le programme (internet = shoot de drogue dure, « où sont les parents » etc), l’intellect n’a pas eu droit de cité.
Mention spéciale à la question « Est-ce que les Japonais sont soucieux de la santé de leurs enfants ? »

Au bal des coupables ce soir, l’ouvreur a annoncé : les jeux vidéos, internet, les jeux de rôles (hey voilà un revenant), les parents, la pression sociale…
Une seule absente de taille : la télévision.

Normal, me direz-vous, puisqu’elle lutte contre les jeux vidéos et internet pour son espace vital. Et à ce jeu, aucun coup bas ne leur sera épargné.

2008/06/11 02:09 | 5 commentaires | tags :

meule de foin

le passé

et vous êtes ?

À l’aréoport.

pouvoirisé par

WordPress et une équipe de hamsters joviaux
…et des poneys !

©2006-2016 Michel Valdrighi (Dinoblogueur -1235 avant LLM)
contact : michel point (la vingt deuxième lettre de l'alphabet) @ (la lettre juste après le F) mail point com