intraordinaire 

michel v mange des enfants.

par Michel Valdrighi, 3X ans, bonne à tout faire du web le jour, superhéros injustement méconnu la nuit.

2006 05 31

Un maillot de foot de l’équipe de France, numéro 10 au nom de Ginisty, ça veut dire que lui aussi prend sa retraite après la coupe du monde ? (Ah !)

19:07 | 0 commentaires | tags :

mots

le lobby internet

Cent mille Français consomment plus de 16 heures d’Internet par jour, selon les études de Cybion, société spécialisée en intelligence économique sur Internet. Les contenus générés par ces internautes surreprésentés sur la Toile influencent le lectorat général, celui qui consomme de l’Internet, mais qui produit peu. Le positionnement idéologique souvent radical de ce noyau d’internautes, renforcé par la pratique courante de l’anonymat, représente une menace pour les entreprises. Pourtant celles-ci ne les prennent pas en compte dans leur démarche de prévention de crise.

[…]

Le Web s’adresserait ainsi à notre coeur et toucherait ce qu’il y a de plus profond en nous, d’instinctif et de refoulé. Ceci est le principal problème et le principal risque pour toutes les formes d’organisation (entreprises, institutions, ONG, etc.).

Samuel Morillon, Une minorité fait l’opinion sur le Web

On l’a retrouvé, le fameux “lobby internet” qui fait trembler Royal et Lefebvre !

Ce sont eux, ces vils producteurs de contenus, 16 heures par jour avachis sur leurs chaises, le couteau entre les dents, une part de pizza froide dans la main, alternant entre leurs différentes personnalités (“Et toi, à quoi tu joues ?”), concentrés sur leur ultime but : nuire aux marques.

Le tout évidemment, sans réflexion. Le lobby internet ce serait le déballage de tripes, sans recul.
Le recul tel que les marques l’entendent, celui qui ferait penser “ah mais oui, peut être bien qu’Actimel me protège des radiations et des chutes de météorites, pourquoi mettre en doute cette pub ?”.

Alors ami lecteur, cesse ces enfantillages ; range cette personnalité alternative de Gertrude, 18 ans. (blague à part, je ne vois pas le rapport entre les sites de charmes, les avatars, et la communication des entreprises).
Fais taire ton cœur qui te fait beugler que Danone et/ou les politiques se foutent de ta gueule, et laisse ta raison se faire chier dans la bouche par des média à sens unique.
Il en va de l’avenir de nos sociétés, bien sûr.

Bonus track:
Quant au fameux “filtre social” évoqué par Morillon, peut être est-il contourné pour qu’on puisse enfin critiquer les marques et leur communication sans recevoir un courrier d’avocats dans la foulée.
(Ce qui ne peut arriver dans le monde magique de la télé : si on n’y a pas le droit de citer de marque, ce n’est pas pour éviter la pub déguisé ; c’est pour éviter la mauvaise pub manifeste.)

2009/10/07 11:55 | 0 commentaires | tags :

meule de foin

le passé

et vous êtes ?

À l’aréoport.

pouvoirisé par

WordPress et une équipe de hamsters joviaux
…et des poneys !

©2006-2016 Michel Valdrighi (Dinoblogueur -1235 avant LLM)
contact : michel point (la vingt deuxième lettre de l'alphabet) @ (la lettre juste après le F) mail point com