intraordinaire 

michel v mange des enfants.

burn my ride

burn my ride

Rue Maurice Utrillo, Paris — août 2007

Quelques jours avant de prendre cette photo, j’apprenais que la moto de mon beau-père avait pris feu, juste parce qu’elle était garée en panne dans la rue sous sa fenêtre, juste parce que des petits bâtards étaient dégoûtés de n’avoir pas pu la démarrer quand ils ont voulu la voler.

2007-09-05

Vous avez la parole

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Nom et e-mail sont requis, le HTML est autorisé.

Note : En postant ce commentaire, vous acceptez qu’une équipe de hamsters vérifient qu’il ne s’agit pas de spam. Si votre commentaire ne s’affiche pas, vous savez qui blâmer. En outre, je me réserve le droit d’effacer tout commentaire sans préavis et sans explication.

par Michel Valdrighi, 3X ans, bonne à tout faire du web le jour, superhéros injustement méconnu la nuit.

« »

meule de foin

le passé

et vous êtes ?

À l’aréoport.

pouvoirisé par

WordPress et une équipe de hamsters joviaux
…et des poneys !

©2006-2018 Michel Valdrighi (Dinoblogueur -1235 avant LLM)
contact : michel point (la vingt deuxième lettre de l'alphabet) @ (la lettre juste après le F) mail point com