intraordinaire 

michel v mange des enfants.

par Michel Valdrighi, 3X ans, bonne à tout faire du web le jour, superhéros injustement méconnu la nuit.

2009 03 12

en vrac avant les Ides

Les gens heureux n’ont pas d’histoire, qu’ils disaient.
Depuis la dernière fois que j’ai posté autre chose qu’une photo :

  • Une pièce en plus, un appart en moins : je devais déménager, j’avais trouvé l’appart, le propriétaire n’était pas prise de tête, rendez-vous était pris pour la signature du bail ; et là, c’est le drame : plus aucune nouvelle pendant trois jours, mais je suis au rendez-vous quand même, j’attends deux heures pour rien, à deux jours de l’expiration de mon préavis de départ de l’autre appartement.
    Mes affaires se retrouvent donc dans un petit box cosy en banlieue parisienne, pas loin de chez ma copine …qui m’héberge en attendant.
  • J’ai mené à bien la version « lot 2 » d’un projet à temps, sans passer par le lot 1, à la suite de rocambolesques défauts de communication. J’ai appris ça …la veille de la livraison.
  • Mon idylle avec Pentax était fructueuse, j’ai shooté de jolies choses. Mais notre bonheur fut de courte durée, car le destin s’acharne, et le village est sous le choc : une bonne affaire a pointé le bout de son nez, et c’est un Canon 5D qui jouit maintenant des caresses de mes doigts gourds. C’est rigolo, maintenant j’attends d’avoir des neveux nyctalopes pour profiter des gros ISO.
    J’ai pu inaugurer le 5D et son joli zoom à 2.8 à la Lense de samedi dernier, et voir que le zoom en question tombe en ruine entre mes mains (encore un trip joyeux vers le SAV Canon en perspective).
  • Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, y compris en matière de loose : le jour de la bonne affaire 5D, j’ai perdu mon passeport, histoire de rééquilibrer mon taux de chance. Je l’avais à la main dans la rue, j’ai tourné la tête, et hop je ne l’avais plus. À l’heure qu’il est il doit faire le bonheur d’un passeur albanais.
  • Rien suivi au sujet d’Hadopi, mais je ne félicite pas l’opposition aux abonnés absents. Certes il y a Brard et Bloche, mais qui d’autre pour assurer un peu ? Qui pour se déplacer au moment des votes ?
  • Ma sœur a eu 28 ans hier, et je ne comprends pas comment. Où est passée l’ado qui pestait parce qu’elle n’avait pas le droit de sortir tard si je ne l’accompagnais pas ?
  • Je prévoyais de faire la gueule pour mes trente ans, mais l’horizon se dégage et le futur sera ensoleillé. :)
23:05 | 4 commentaires | tags :

mots

Stephanie Booth, un modèle

Stephanie Booth fait partie de mes incontournables.

Je tapais encore laborieusement des <table> que Stephanie parlait déjà d’utiliser une obscure technologie à base d’accolades pour mettre en page. C’est en lisant son blog que j’ai découvert et testé ces techniques CSS ; c’est par ses explications que j’ai compris que ça pouvait être facile.
J’avais renoncé à IRC, Stephanie m’a montré plusieurs canaux intéressants où les idées fusaient.
S’il y a un réseau social qui vaut le coup, un moyen de communication nouveau, une nouvelle pratique bloguesque, je sais que j’arriverai dessus après elle, et qu’elle en aura calmement trouvé (et blogué) les points forts et faibles.
Stephanie est sur tous les fronts, une touche à tout extraordinaire ; je crois secrètement que ses journées font 42 heures.

Pourquoi cet éloge ?
Parce qu’aujourd’hui 24 mars, c’est l’Ada Lovelace Day, une occasion de bloguer à propos des femmes qui influencent les nouvelles et anciennes technologies, et plus particulièrement d’une femme qui a été un modèle pour moi ces dernières années. (Et à qui je dois tant.)
(Quand Stephanie m’a parlé de l’idée de Suw, je ne savais pas encore que je finirai par vous parler d’elle. Et ça me désole de ne pas avoir pris plus de temps pour exposer tout le bien que je pense d’elle, et de le faire si hâtivement et maladroitement, mais il faut bien publier le 24 mars !)

meule de foin

le passé

et vous êtes ?

À l’aréoport.

pouvoirisé par

WordPress et une équipe de hamsters joviaux
…et des poneys !

©2006-2018 Michel Valdrighi (Dinoblogueur -1235 avant LLM)
contact : michel point (la vingt deuxième lettre de l'alphabet) @ (la lettre juste après le F) mail point com