intraordinaire 

michel v mange des enfants.

par Michel Valdrighi, 3X ans, bonne à tout faire du web le jour, superhéros injustement méconnu la nuit.

2006 11 30

troll javascript en deux lignes

Le logo de jQuery est un gros étron rouge.
Rien que pour ça, vive Prototype !

21:51 | 5 commentaires | tags :

pour 6 briques, t’as plus rien

Papa, c’est quoi cette bouteille de lait ? Papa, c’est quoi cette bouteille de lait euh ? …Papa, comment on fait les Légos ?

(Pour 6 briques, 915 103 765 combinaisons.)

13:54 | 0 commentaires | tags :

2006 11 29

moutons électriques

Depuis quelques jours, j’ai un peu trop souvent envie de laisser mon ordinateur inactif quelques minutes pour rêver de moutons électriques

23:05 | 1 commentaire | tags :

heureux qui comme Ulysse…

a deux mamans.
(Moralité : les démarches, non, mettre la Justice devant le fait accompli, oui.)

13:53 | 2 commentaires | tags :

2006 11 21

ma che rococo

Pentax célèbre son 60ème anniversaire avec un appareil photo plaqué or et croco.
(Le martini, la musique de téléfilm italien à lunettes de soleil et moustaches, et la chaîne en or qui brille sont en option.)

19:14 | 2 commentaires | tags :

le puy des fous

Des ravages de la consanguinité chez les chantres de la bonne morale chrétienne et des valeurs familiales. (via)

11:32 | 0 commentaires

2006 11 20

videolego

Des scènes de jeux vidéo reproduites en Lego, avec une spéciale décicace à Sunny : une scène de Shadow of the Colossus !

19:51 | 1 commentaire | tags :

y’a une fille qu’habite (en face de) chez moi

J’ai une nouvelle voisine d’en face.
À bientôt 10 ans, elle fait déjà ses 12 mètres. Ça grandit tellement vite de nos jours !

19:10 | 0 commentaires | tags :

2006 11 19

smiiiiile

Smile (version non-wmv) est un court métrage d’animation israélien bien perturbant.

17:50 | 0 commentaires | tags :

2006 11 16

vive le cunnilingus nord-coréen !

Où la propagande communiste traite d’égalité sexuelle.

Ce qui suit est un texte que le cher leader nord coréen Kim Jong-Il a prié Young-Hae Chang Industries Lourdes de bien vouloir présenter.

Morceaux choisis :

Merci de m’inviter à vous parler de sexe et de sexualité en Corée du Nord. La dialectique du sexe et de la sexualité ne sont pas qu’une de mes passions intellectuelles. Ils sont une priorité nationale, qui est au cœur d’un pays qui est sexuellement sain et, par conséquence, un peuple heureux.

La dialectique du sexe et de la sexualité est aussi au cœur d’un communisme prospère, concept que nous dans le nord comprenons et apprécions pleinement. Il va de soi que le sexisme est lié au capitalisme. Il va de soi aussi que l’égalité sexuelle est propre au marxisme. Ce qui est incertain est de savoir si, par définition, tout pays communiste a l’égalité sexuelle.

En Corée du Nord, l’égalité sexuelle est sexy.

[…] et nous voyons le plaisir sexuel prolongé comme un grand échange de dons, sans aucun marchandage capitaliste.

Dans le nord, l’homme et la femme restent ensemble. Pour qu’une femme ait un orgasme flamboyant, non seulement nous dans le nord croyons qu’elle devrait l’avoir en association avec son ou ses compagnons mâles, mais que son ou ses compagnons mâles devraient être considérés comme méritants.

Le cunnilingus est un art, et l’homme nord-coréen en connait toutes les finesses.

En tant que leader de la Corée du Nord, j’assume la responsabilité de certains échecs de notre pays. Malgré cela, c’est un grand plaisir pour moi, aujourd’hui, de présenter ce triomphe du cummunisme - pardon - communisme nord-coréen.
Malgré les épreuves ininterrompues chez mon peuple, et l’oppression venue de toutes parts, je peux dire avec confiance que la femme nord-coréenne est une femme qui est sexuellement heureuse.

Vive le cunnilingus nord-coréen !
Vive l’égalité sexuelle nord-coréenne !
Vive le communisme nord-coréen !

16:58 | 1 commentaire | tags :

2006 11 15

ceinture ou prison

L’anecdote prend une tournure surréaliste lorsqu’en descendant de l’avion, les deux tourteraux coupables d’avoir batifolé en vol sont cueillis par le FBI.

Aujourd’hui, les deux amoureux ont carrément été accusés d’avoir violé le Patriot Act, la loi anti-terroriste et leur « activité sexuelle excessive » les expose à 20 ans de prison.

Libération, En Amérique, mieux vaut ne pas s’envoyer en l’air

Depuis le temps que les féministes disent qu’un pénis est une arme de destruction massive…
(Et hop, je range mon appeau à troll…)

19:10 | 1 commentaire | tags :

dégustation d’hosties

Oh, les petits fous de la messe.

10:31 | 0 commentaires | tags :

2006 11 14

toute résistance serait futile

Quand Mon Petit Poney rencontre Star Trek : Borg Pony, par Aikarin (via Nerds Gone Wild!).
(Bonus track, le poney gothopouffe.)

12:22 | 0 commentaires | tags :

mots

l’éclairage éteint, la mascarade se termine

Cependant, je suis arrivé à conclusion. Je ne suis plus un monstre hideux qui va timidement faire un cadeau à la jeune fille qu’il adore. Je ne chercherais pas non plus à gagner du temps en repoussant le délai de trois à quatre jours, de quatre jours à cinq. Les travaux de reconstruction du passage seront une tâche commune à nous deux, quand tu auras lu ce mémoire. Est-ce le chant d’un désespéré ? Non, il se peut que j’aie été trop optimiste, mais je ne suis pas vaniteux. Il n’est pas inconvenant de se consoler l’un l’autre, après nous être rendus compte que nous étions tous les deux blessés. Soyons sans crainte et éteignons la lumière. L’éclairage éteint, la mascarade se termine. Nous réfléchirons encore une fois, l’un sur l’autre, dans le noir, là où il n’y a ni visage ni masque. Je suis prêt à avoir foi en la mélodie qui doit pouvoir s’entendre dans ces ténèbres.

Kôbô Abê, La face d’un autre

2006/11/24 18:24 | 0 commentaires | tags :

y’a une fille qu’habite (en face de) chez moi, bis

Paris, Rue Royale — novembre 2006

Depuis ce matin, j’ai une nouvelle voisine en face, qui loge au Maxim’s. C’est parti pour trois mois d’occupation de mon espace visuel !
(C’est un Titien, comme pub envahissante ça pourrait être pire.)

P.S. : Il s’agit d’Isabelle d’Este (merci rdd).

2006/11/20 22:14 | 0 commentaires | tags :

couvrir sa bouche

(Pour couronner le tout, il avait développé un besoin presque irrésistible de l’embrasser quand elle disait quelque chose d’intéressant, ce qu’il considérait comme un signe de santé — jusqu’alors il n’avait jamais eu envie d’embrasser une femme juste parce qu’elle le faisait réfléchir —, mais qu’elle commençait à considérer avec un peu de méfiance, bien que, autant qu’il le sache, elle ne se rende pas compte de ce qui se passait. Ce qui se passait, c’est qu’elle parlait d’Ali, de musique, ou de sa peinture, avec de l’humour, de la passion, et une intelligence piquante et vive, et qu’il était emporté dans une sorte de rêverie romantique peut-être sexuelle, à coup sûr romantique, qu’elle lui demandait s’il l’écoutait, et qu’il se sentait embarrassé, et protestait trop vivement, d’une façon qui suggérait qu’il n’avait pas fait attention parce qu’elle l’abrutissait d’ennui. À vrai dire, c’était un double paradoxe : on appréciait tellement une conversation que 1) on paraissait avoir les yeux vitreux d’ennui, et 2) on avait envie de la faire s’arrêter de parler en couvrant sa bouche avec la vôtre. Ce n’était pas bien, et il fallait faire quelque chose contre ça, mais il ne savait pas quoi : il n’avait jamais été dans une situation pareille.)

Nick Hornby, À propos d’un gamin

2006/11/08 23:57 | 0 commentaires | tags :
page suivante »

meule de foin

le passé

et vous êtes ?

À l’aréoport.

pouvoirisé par

WordPress et une équipe de hamsters joviaux
…et des poneys !

©2006-2018 Michel Valdrighi (Dinoblogueur -1235 avant LLM)
contact : michel point (la vingt deuxième lettre de l'alphabet) @ (la lettre juste après le F) mail point com